Biographie

Andy Akiho est un compositeur précurseur (selon le Los Angeles Times) nominé aux distinctions GRAMMY,

dont les œuvres audacieuses révèlent des structures complexes et inattendues, tout en franchissant les

frontières préconçues de la musique classique. Connu en tant que “compositeur de plus en plus recherché”

(selon le New York Times), Akiho a gagné une notoriété mondiale pour ses œuvres ambitieuses faisant ressortir la théâtralité naturelle du spectacle vivant.

Lors de la saison 2021-2022, eut lieu à New York la première de l’œuvre d’Akiho Sept piliers (Seven Pillars) pour le groupe Sandbox Percussion, doublement nominée aux GRAMMY, et la première mondiale d’une nouvelle commande pour Imani Winds. Tout aussi à l’aise pour composer de la musique de chambre ou symphonique, Akiho est le compositeur en résidence de l’Orchestre Philharmonique d’Orégon en 2022-2023. Parmi ses missions récentes figurent des premières commandées par l’Orchestre Philharmonique de New York, l’Orchestre National Symphonique, l’Orchestre Symphonique de Shanghaïï, l’Orchestre Philharmonique de Chine, l’Orchestre Symphonique de Guangzhou, l’Orchestre Symphonique d’Orégon, l’Orchestre de Compositeurs Américains Music@Menlo, le LA Dance Project et The Industry.

Le talent d’Akiho a été amplement récompensé par de nombreux prix et de prestigieuses organisations, dont

entre autres le Prix de Rome, le Prix du Mémorial de Lili Boulanger, la Commission Fromm de l’Université de

Harvard, le Barlow Endowment, New Music USA et Chamber Music America. Ses compositions ont été

commandées par des organisations telles que Bang on a Can, le Forum des Compositeurs Américains, l’Intimité de la Créativité à Hong Kong et le Festival de Heidelberg. En tant que musicien sur piano d’acier, Akiho a interprété ses œuvres dans le cadre de la Série des Parapluies Verts de l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles, de l’Ensemble Scharoun de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, du Festival International des

Tambours de Taiwan, entre autres. Les enregistrements d’Akiho No One To Know One et The War Below

comprennent des compositions brillamment ciselées, inspirées par son instrument de prédilection, le tambour

d’acier.

L’ancrage physique vécu par Akiho lorsqu’il joue du piano d’acier est un aspect intégral de sa pratique musicale, qui rejaillit naturellement sur ses compositions. Créer de la musique est inséparable d’une expérience humaine partagée pour Akiho, depuis la genèse de ses compositions jusqu’au stade de leur performance en public. La trajectoire d’Akiho en tant que compositeur n’a pas été traditionnelle : ayant passé ses années de jeunesse de 20 à 30 ans à jouer des percussions métalliques à Trinidad, il a commencé à composer à l’âge de 28 ans, une expérience qui a constitué le fondement de sa pratique actuelle. On le trouve fréquemment au petit matin en train de composer dans des salles de café, des clubs de nuit, des bars et des restaurants, faisant des pauses pour faire la connaissance de ceux qui le côtoient. Dans le même esprit, Akiho développe des relations avec ses collaborateurs, car il écrit non pas pour des instruments, mais pour des personnes spécifiques.

Akiho est né en 1979 à Columbia, en Caroline du Sud, et il est actuellement basé à Portland, dans l’Orégon, et à New York.


Retrouvez cet artiste dans...

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.