Partager

Sophie Calmel-Elcourt

Biographie

Née à Paris dans une famille de musiciens, Sophie Calmel-Elcourt obtient un Prix de harpe au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. Elle étudie le chant et l’art lyrique avec Jean Giraudeau, Renée Murgier, Eric Tappy et Christine Cloëz.


De 1982 à 1984, Sophie Calmel chante au Théâtre du Châtelet et à l’Opéra Comique. Entre 1984 et 1991, elle fait partie de la Compagnie Fracasse qui a obtenu un Molière du meilleur spectacle musical. (Clorinda dans Il Signor Fagotto, Isabelle dans Le Capitaine Fracasse, un Farfadet dans Le Tour du monde en 80 jours) et joue à Paris au Théâtre de la Renaissance et Théâtre Déjazet puis en tournée en France et à l’étranger plus de 300 représentations). Dans la même période, elle chante le répertoire d’oratorio avec l’Orchestre Bernard Calmel à Paris. Entre 1992 et 1995, elle chante à nouveau au Châtelet et au Théâtre des Champs-Élysées et fait partie de l’Ensemble Vocal Michel Piquemal.


Elle entre dans le Chœur de l’Opéra National de Lyon en 1995. Avec l’Orchestre de l’Yonne, elle interprète Belinda dans Didon et Enée (1998-99), Dorine et Témire dans Scylla et Glaucus de J.M. Leclair (2000-01).


Entre 2005 et 2012, elle fait partie de l’Ensemble Berlioz (quatuor vocal) et chante à Lyon salle Molière, à l’Auditorium de Grenoble, au Festival Berlioz de la Côte St André, au Festival de Dieulefît… Depuis 2013, Sophie Calmel-Elcourt accompagne à la harpe les élèves d’un atelier-chanson lyonnais.


Françoise

Retrouvez cet artiste dans...

Et Aussi

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.