Partager
©DR

Silvia Costa

Biographie

Diplômée en « Arts Visuels et Théâtre » à l’Université IUAV de Venise en 2006, Silvia Costa propose un théâtre visuel et poétique, nourri d’un travail sur l’image comme moteur de réflexion chez le spectateur. Tour à tour auteure, metteure en scène, interprète ou scénographe, cette artiste protéiforme use de tous les champs artistiques pour mener son exploration du théâtre. Elle présente ses créations dans les principaux festivals italiens ainsi qu’à l’international.


Elle se fait connaître avec des performances : La quiescenza del seme (2007) et Musica da Camera (2008) sont présentées au Festival Es. Terni en Italie, suivies de 16 b, Come un vaso d’oro adorno di pietre preziose (2009) au Festival Lupo à Forli. En 2015, avec la photographe Silvia Boschiero elle crée A sangue freddo pour le Uovo Performing Art Festival de Milan, et en 2016 Alla traccia, lode a ciò che è stato rimosso.


Sa première mise en scène, Figure, présentée au Festival Uovo de Milan en 2009, remporte le prix ETI pour la nouvelle création. Elle entame dès lors un partenariat fidèle avec ce festival. En 2012, elle est invitée à l’Euro-Scene Leipzig Festival pour y présenter Stato di grazia et y créer La fine ha dimenticato il principio avec le danseur paraplégique Juri Roverato. En 2013, elle est finaliste du Premio Scenario, l’un des principaux concours pour le théâtre en Italie, avec Quello che di più grande l’uomo ha realizzato sulla terra, qui sera ensuite présenté dans sa forme finale au Festival delle Colline Torinesi de Turin. Avec cette pièce présentée en 2015 au Théâtre de Gennevilliers, elle fait ses premiers pas sur les scènes françaises en tant que metteure en scène, puis au Théâtre de la Cité internationale, et ailleurs en Europe, au BIT Teatergarasjen de Bergen ou à Ljubljana au Drugajanje Festival.


Parallèlement à ses performances et pièces de théâtre, elle invente des installations pour le jeune public.


D’abord conçues en Italie à la demande du Festival UovoKids de Milan, ses installations sont désormais présentées en France au Théâtre de Gennevilliers, au Théâtre de l’œuvre à Marseille mais aussi à Belgrade au Festival KidsPatch. Ces installations, accompagnées d’ateliers, sont conçues comme une expérience concrète et sensorielle où les enfants font l’expérience d’une compréhension intellectuelle et pratique de l’art.


En 2016, elle crée pour le Festival d’Automne à Paris dans une production du Théâtre Nanterre-Amandiers, une adaptation du roman de Jules Renard, Poil de Carotte. Ce spectacle tout public poursuit sa route à La Villette, La Commune d’Aubervilliers, le Théâtre Louis Aragon au Tremblay-en-France ou encore à L’Apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise Val d’Oise. Il est actuellement encore en tournée.


Sa création, Dans le pays d’hiver, inspirée de Dialogues avec Leuco de Cesare Pavese, a fait ses débuts internationaux au Festival d’Automne à Paris 2018 dans une production de la MC93-Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, et une coproduction de Festival d’Automne à Paris, Le Quai – CDN Angers Pays de la Loire, FOG Triennale Milan Performing Arts, Festival delle Colline Torinesi / TPE Teatro Piemonte Europa, Teatro Metastasio de Prato, LuganoInScena au LAC (Théâtre et Culture de Lugano) et Teatro Stabile del Veneto.


En outre, elle a dirigé et conçu en 2019 Spiel | Wry smile Dry sob, une installation chorégraphique et musicale inspirée du spectacle Comédie de Beckett qu’elle a également mis en scène au Landestheater Vorarlberg à Bregenz en allemand.


Elle recrée en 2020 la version française du spectacle composé de Comédie et de Wry smile Dry sob dans une production de la Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche et du Théâtre Garonne à Toulouse, dans une coproduction du Festival d’Automne à Paris et du Centre Pompidou – Les Spectacles.


Pour la période triennale 2017-19, elle est artiste associée du Teatro dell’Arte / Triennale Milano et, en 2019, elle est artiste associée du Quai, CDN d’Angers. Depuis 2020, elle fait partie de l’Ensemble artistique de la Comédie de Valence. Le Théâtre deSingel à Anvers en Belgique, qui a présenté son travail à plusieurs reprises, va l’accompagner dans ses projets de 2021 à 2023.


Silvia Costa a fait ses débuts dans le lyrique en 2019 avec Hiérophanie de Claude Vivier interprété par l’Ensemble intercontemporain à la Cité de la musique à Paris, dans le cadre du Festival d’Automne, puis en 2020, avec Juditha Triumphans de Antonio Vivaldi, sous la baguette de Stefano Montanari, au Staatsoper de Stuttgart. En Septembre de la même année, elle crée une mise-en-espace de  Così fan tutte pour la re-ouverture du Palau des las Artes de Valencia. En été 2021 elle présentera au Festival d’Aix-en-Provence Il Combattimento ou la théorie du Cygne Noir, à partir de Monteverdi et de ses contemporains avec Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances.


Entre le 2006 et le 2019, elle a contribué en tant qu’actrice et collaboratrice artistique à la plupart des créations de Roméo Castellucci pour le théâtre et l’opéra.


Retrouvez cet artiste dans...

Et Aussi

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.