Partager

DakhaBrakha

Biographie

Formés au chant lyrique, les membres de DakhaBrakha (trois femmes et un homme) ont constitué le groupe en 2004 au sein du Centre d’art Dakh de Kiev, creuset de l’avant-garde artistique ukrainienne.


Le nom provient de verbes ukrainiens signifiant respectivement «donner» et «prendre» – tout en jouant également sur le nom «Dakh» (littéralement «toit» en ukrainien).


Après avoir collecté d’ancestrales chansons populaires dans les villages, ils ont souhaité marier tradition et modernisme. Instrumentation minimaliste (violoncelle, djembé, accordéon et claviers) et costumes typiques (toques de fourrure et robes de prêtres orthodoxes) tranchent avec les rythmiques dubstep aux influences hip-hop.


Tribales et hors du temps, leurs compositions sonnent comme autant de transes harmoniques sans frontières (des Balkans à l’Orient en passant par l’Afrique et l’Inde).


Depuis leur découverte aux Eurockéennes en 2014, alors que l’actualité s’est gravement assombrie en Ukraine, le groupe symbolise plus que jamais la liberté artistique, l’ouverture progressiste auprès d’un peuple qui entend revendiquer son identité et sa soif de démocratie dans la paix et la joie.


DakhaBrakha a été invité à participer à la vitrine de globalFEST où ils ont été proclamés par le magazine Rolling Stone comme la «meilleure évasion» du festival .


Tous les membres du groupe sont diplômés de l’Université nationale de la culture et des arts de Kiev.


Dakhabrakha accompagne la prestation de la compagnie de Stéphane Ricordel pour Pardae.

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.