Partager
©Céline Nieszawer

Richard Delestre

Biographie

Après un parcours où il mène de front études d’ingénieur et conservatoire d’art dramatique, il choisit la voie du théâtre. Son dernier professeur, Jacqueline Duc le fait débuter sur scène dans Les Fourberies de Scapin, Le Médecin malgré lui, Ruy Blas et Le Sexe faible.


Il entre alors dans la compagnie Colette Roumanoff, compagnie de répertoire centrée sur l’œuvre de Molière, et avec laquelle il jouera au théâtre Fontaine, Hébertot, des Nouveautés et au Palais des Glaces.


Parallèlement il entame l’étude du chant lyrique auprès de Hannelore Nagorsen puis de Martine Surais. Il interprète en 2004 Pâris dans La Belle Hélène mis en scène par Jean-Daniel Laval et entre dans sa troupe en résidence au Théâtre Montansier de Versailles de 1999 à 2012 et avec laquelle il explore toujours plus le théâtre de Molière (Le Bourgeois Gentilhomme, Le Malade Imaginaire, Le Mariage forcé, Georges Dandin, L’Avare…) comme les auteurs du répertoire tel Claudel,  Courteline, Shakespeare, Brecht. Il participe à la création de pièces contemporaines ayant remportées le Grand Prix du Théâtre : en 2017, Miroslav de T. Chaumillon et en 2019, Larbins de M. Delaruelle.


En 2009 il travaille avec Sébastien Azzopardi dans Les Caprices de Marianne de Musset au Lucernaire et en 2018 dans Le Tour du Monde en 80 jours de S. Azzopardi et S. Danino au théâtre des Mathurins.


Dans le même temps il interprète Tony dans West Side Story, Almaviva dans Le Barbier de Séville, Bastien et Bastienne, L’Enfant et les Sortilèges,… et chante régulièrement avec la compagnie d’opéra de Bernard Jourdain et interprète Remendado dans Carmen, Gastone dans La Traviata, Flavius dans Norma.


Curieux des différents arts vivants, il travaille avec la compagnie de théâtre de rue Oposito, et participe en 2004 à la création d’un opéra déambulatoire À la vie, à l’amour.


En 2016 il signe une mise en scène de Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute et en 2018 une mise en scène collective de Rita de Donizetti dans le rôle de Peppe.


Depuis 2018 il travaille avec Les Frivolités Parisiennes. On a pu le voir dans Normandie, Paris Chéri(e)s, Cole Porter in Paris mis en scène et en écriture par Christophe Mirambeau.


En 2019, il chante dans Fan de Chichoune, comédie musicale écrite et mise en scène par C. Mirambeau, musique d’Antoine Lefort.


En 2022, avec les Frivolités Parisiennes, il jouera au théâtre de l’Athénée le rôle de Frisotin dans Là-Haut de Yvain mis en scène par Pascal Neyron et à nouveau dans Normandie au Trianon à Paris.


Retrouvez cet artiste dans...

Et Aussi

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.