Partager
Portrait de Hervé, (Florimond Ronger, dit), (1825-1892), compositeur (opérette) et chef d'orchestre du Palais-Royal en 1851. Carte de visite (recto).Tirage sur papier albuminé. Entre 1860-1890. ©Jean Pierre Thierry. Paris, musée Carnavalet.

Hervé

Biographie

Compositeur, auteur dramatique, acteur, chanteur, metteur en scène et directeur de troupe français, Hervé fut le rival — et néanmoins ami — de Jacques Offenbach. Orphelin de père à dix ans, il s’installe à Paris et devient choriste à l’église Saint-Roch, l’élève d’Auber au Conservatoire, puis organiste de Saint-Eustache en 1845. Avec le fantaisiste Joseph Kelm, il compose en 1847 une pochade, Don Quichotte et Sancho Pança, considérée comme la première « opérette ». Chef d’orchestre de l’Odéon puis du Théâtre du Palais- Royal, il ouvre en 1854 un café-concert sur le boulevard du Temple qu’il baptise Folies-Concertantes puis Folies- Nouvelles et y présente des opérettes à deux personnages de sa composition ainsi que l’une des premières oeuvres d’Offenbach : Oyayaye ou la Reine des îles (1855). Hervé cède cette salle, qui devient le Théâtre Déjazet, en 1859. Grand voyageur, il se produit en province comme chanteur avant de se réinstaller à Paris où il prend la direction musicale des Délassements-Comiques. Les Chevaliers de la Table ronde qu’il donne aux Bouffes-Parisiens en 1866 est la première des grandes opérettes d’Hervé. Suivront L’OEil crevé (1867), Chilpéric (1868) et Le Petit Faust (1869) qui rencontrent un grand succès aux Folies-Dramatiques (salle dirigée par Hervé). En 1878, il tient le rôle de Jupiter dans une reprise d’Orphée aux Enfers sous la direction d’Offenbach lui-même puis débute le cycle qu’il compose pour Anna Judic, l’étoile du Théâtre des Variétés : La Femme à papa (1879), La Roussotte (1881), Lili (1882) et enfin Mam’zelle Nitouche (1883) sur des livrets d’Albert Millaud. En 1886, Hervé quitte Paris pour Londres. De 1887 à 1889, il compose une série de ballets pour l’Empire Theatre. En 1892, Il rentre en France où il donne sa Bacchanale peu de temps avant sa mort, le 3 novembre 1892.


Louis-Auguste-Florimond Ronger dit Hervé (1825-1892)

Retrouvez cet artiste dans...

Et Aussi

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.