Biographie

Vincent Huguet s’est d’abord consacré à l’histoire et l’histoire de l’art. En 2008, il rencontre Patrice Chéreau, qu’il assiste pour Les Visages et les corps au musée du Louvre, La Nuit juste avant les forêts (B.-M. Koltès), Rêve d’automne (J. Fosse) et enfin Elektra (R. Strauss), au Festival d’Aix-en-Provence, dont il est également dramaturge et dont il dirige les reprises à Milan, New York, Helsinki, Berlin et Barcelone. Il a également travaillé aux côtés de Peter Sellars ainsi que de Luc Bondy et Ivo van Hove.

En 2012, il réalise à l’Opéra national de Montpellier sa première mise en scène, Lakmé (L. Delibes ; dir. R. Tuohy). En 2015, il met en scène Love I Obey, avec Rosemary Standley, à la scène nationale d’Alençon et à la Philharmonie de Paris, Contes de la lune vague après la pluie (X. Dayer ; dir. J.-Ph. Wurtz), création mondiale à l’Opéra de Rouen et à l’Opéra comique à Paris, ainsi que Encor sur le pavé sonne mon pas nocturne (R. Hahn et M. Proust) pour l’Académie du festival d’Aix-en-Provence et le festival de Grignan. En 2016, il met en scène To be or not to be (Shakespeare/Purcell ; dir. V. Dumestre) à l’Opéra de Rouen, Les Voyages de Don Quichotte (M. Ravel, R. Strauss, M. de Falla, J. Massenet; dir. P. Daniel, P. Dumoussaud, M. Minkowski) à l’Opéra national de Bordeaux. Avec Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances, il crée Trois femmes, un spectacle sur les Histoires sacrées de Charpentier présenté à Caen, Bruges, Lyon, Versailles et Londres. En 2017, il participe à la création de Vaille que vivre (Barbara) au Festival d’Avignon, avec Alexandre Tharaud et Juliette Binoche, il met en scène La Vie parisienne (J. Offenbach ; dir. M. Minkowski) à Bordeaux et Werther (J. Massenet) au Stadttheater de Klagenfurt (Autriche), dirigé par Lorenzo Viotti, avec qui il réalise plusieurs projets à la fondation Gulbenkian (Lisbonne). En 2018, l’Opéra de Paris lui confie le gala inaugural des 350 ans de la maison, et il retourne à Aix-en-Provence pour mettre en scène Didon et Énée (H ; Purcell ; dir. V. Luks), repris à l’hiver 2019 au Théâtre du Bolchoï à Moscou. Il met également en scène Roméo et Juliette (C. Gounod ; dir. C. Heil) au Luzerner Theater (Suisse). En mai 2019, il met en scène Die Frau ohne Schatten (R. Strauss ; dir. C. Thielemann) au Wiener Staatsoper (Autriche), pour le centenaire de la création de l’œuvre, et retrouve Marc Minkowski à Bordeaux pour une nouvelle production des Contes d’Hoffmann (Offenbach). En 2020, il met en scène Manon (Massenet) à l’Opéra de Paris et La Voix humaine (Poulenc) à Lisbonne (dir. Lorenzo Viotti). Parmi les projets à venir, la trilogie Mozart Da Ponte (dir. D. Barenboim) à la Staatsoper unter den Linden, à Berlin et Don Carlos (G. Verdi) au Théâtre de Bâle.


Retrouvez cet artiste dans...

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.