Biographie

Pianiste et violoniste, Stefano Montanari se perfectionne en musique de chambre auprès de Pier Narciso Masi à l’Académie de musique de Florence et en violon auprès de Carlo Chiarappa au conservatoire suisse-italien de Lugano, se tournant vers la musique baroque et l’interprétation historiquement informée.

Depuis 1995, il est le violon solo de l’Accademia Bizantina de Ravenne. Il se produit avec de nombreux spécialistes de la musique ancienne, en particulier Christophe Rousset et Les Talens Lyriques. Il enseigne le violon baroque à l’Académie internationale de musique de Milan et au Conservatoire Dall’Abaco de Vérone et donne des master-classes à l’Académie de musique ancienne d’Urbino. Entre 1993 et 1999, il a enseigné aux conservatoires de musique de Cesena, Parme, Pesaro, Plaisance et Lugano. Il est directeur musical du projet européen pour la jeunesse Jugendspodium Dresden-Venice (Rencontres Musicales Dresde-Venise) et a conçu une méthode d’apprentissage du violon baroque publiée aux éditions Carisch.

En parallèle, Stefano Montanari dirige de nombreux orchestres, tant modernes que jouant sur instruments anciens. Il fait ses débuts en dirigeant Les Noces de Figaro (Mozart) avec l’Orchestre I Pomeriggi Musicali ; il dirige ensuite Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix (Haydn) et Les Quatre Saisons (Vivaldi) avec l’Accademia Bizantina puis avec l’Orchestre baroque de l’Académie nationale Sainte-Cécile de Rome (concert de Noël 2007 et gala en l’honneur du 150e anniversaire de l’unification de l’Italie retransmis en direct à la télévision italienne).

À l’opéra, il dirige Semiramide riconosciuta (Porpora) à Beaune, Don Giovanni à Toronto, La cambiale di matrimonio (Rossini) et L’Élixir d’amour (Donizetti) à La Fenice de Venise, La Flûte enchantée, Don Giovanni, L’Enlèvement au sérail (Mozart), Carmen (Bizet), Le Comte Ory et La Cenerentola (Rossini), Alceste (Gluck) et Rodelinda (Haendel) à l’Opéra de Lyon.

Il a initié un projet de recherche visant à produire l’édition critique d’opéras du XIXe siècle en collaboration avec la Haute École des arts de Berne.

Récemment, il a dirigé Le Barbier de Séville (Rossini) à Rome, Le Voyage à Reims (Rossini) à l’Opéra national des Pays-Bas, Così fan tutte au Bolchoï de Moscou et au Covent Garden de Londres.

Prochainement, il dirigera La Cenerentola à Vienne, Enea in Caonia (Hasse) à Rome, Les Noces de Figaro et Agrippina (Haendel) à Monaco et la trilogie « des reines » de Donizetti (Anna Bolena, Maria Stuarda, Roberto Devereux) au Grand Théâtre de Genève.


Retrouvez cet artiste dans...

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.