Partager

Sévag Tachdjian

Biographie

Né à Beyrouth, c’est à l’âge de onze ans que Sévag Tachdjian fait ses premiers pas sur scène, en intégrant la maîtrise de l’Opéra de Nice. Il complète sa formation en étudiant le violoncelle durant son adolescence.


Après une maîtrise de Lettres modernes à la Sorbonne et une autre de journalisme à Strasbourg, il se consacre au chant au CNSMD de Lyon dans la classe de Françoise Pollet, et se perfectionne à Salzbourg et Munich auprès de Rudolf Piernay et Wolfgang Brendel, tout comme lors de masterclasses auprès d’Anna Tomowa-Sintow, Helen Donath, Kurt Moll et François Le Roux.


En 2010, le baryton-basse d’origine arménienne intègre le Studio de l’Opéra de Cologne, puis celui de l’Opéra du Rhin en 2012 et y interprète sous la direction de grands chefs et metteurs en scène de nombreux rôles tels que Marullo (Rigoletto), le Baron Douphol (La Traviata), le Premier Apprenti (Wozzeck), Spencer Coyle (Owen Wingrave), Maître Jean (La Colombe), ou encore Don Annibale (Il Campanello).


Désigné en juin 2011 comme « Meilleur jeune espoir » par le magazine d’opéra allemand Theater Pur, Sévag Tachdjian remporte en 2015 les 2e Prix du Concours international de Canari et de l’Internationaler Komitas-Wettbewerb à Berlin.


On l’a ensuite entendu dans les rôles d’Ahmad (Mârouf, savetier du Caire) et du Tuteur d’Oreste (Elektra) à l’Opéra National de Bordeaux, de Zuniga (Carmen) à l’Opéra de Dijon, du Génie de la Lampe (Aladin de Nino Rota) à l’Opéra de Saint-Étienne, d’Alidoro (La Cenerentola) à l’Opéra de Tours, du Capitaine (Don Cézar de Bazan de Massenet) au Théâtre impérial de Compiègne, à l’Opéra de Reims et en tournée, d’Escamillo (Carmen) au Festival de Montepulciano, du Deuxième soldat (Salomé) à l’Opéra national du Rhin, du Capitaine (Eugène Onéguine) à l’Opéra de Marseille. Il s’est par ailleurs également produit en concert avec Les Musiciens du Louvre (Dixit Dominus de Haendel), l’Orchestre régional de Normandie (Krönungsmesse de Mozart), l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg et les Cris de Paris (Krönungsmesse), ou encore à l’Auditorium de Bordeaux (Petite Messe solennelle de Rossini).


Roussin

Retrouvez cet artiste dans...

Et Aussi

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.