Réserver

Et si notre époque était un nouveau Moyen Âge ?


Fauvel est une bête monstrueuse et stupide, qui gouverne un pays où le mensonge et la corruption triomphent joyeusement. Il est soutenu par une foule de ministres, gens de pouvoirs et multimillionnaires qui le flattent éhontément, lui lustrent le poil avec soin et lui astiquent le postérieur sans jamais l’égratigner. Pendant ce temps, le chaos triomphe, la nation s’affaiblit, et tout s’affole. Cette histoire drôlement moderne nous a été léguée il y a sept cents ans par une poignée d’artistes et d’intellectuels ayant rédigé et fait circuler une satire étrange et subversive : Le Roman de Fauvel, dont un somptueux manuscrit, où cohabitent pêle-mêle textes, vignettes illustrées et partitions musicales, est conservé à la Bibliothèque Nationale.

Cette allégorie grinçante est portée à la scène par Peter Sellars, en compagnie de sept chanteuses de l’ensemble de musique ancienne Sequentia et de son directeur artistique, Benjamin Bagby. Sequentia s’est spécialisé dans le répertoire médiéval, et plus particulièrement dans la musique à texte ou accompagnant de grandes narrations – aussi donnera-t-il vie comme nul autre à ce foisonnant Roman. Peter Sellars, familier du Châtelet depuis la fin des années 1990 (El Niño, L’Amour de loin, Le Grand Macabre…), a quant à lui acquis une renommée internationale pour ses interprétations novatrices de chefs-d’œuvre anciens et pour ses collaborations avec de nombreux artistes. À cette occasion, il fait à nouveau équipe avec Alice Goodman, la librettiste de l’opéra Nixon in China de John Adams devenu instantanément un classique du XXe siècle. Cette dernière composera un nouveau texte venant s’intercaler entre les pages musicales de Fauvel, où un exquis pastiche de romans médiévaux alternera avec une peinture délicieusement corrosive de notre monde actuel.

 

Partenaires médias

Articles associés

Évènements associés

Mesures sanitaires

Depuis le 14 mars, l'application du « pass vaccinal » est suspendue. Les masques ainsi que les pass ne sont plus exigés dans l'enceinte du Théâtre. Afin de contrer une épidémie toujours présente, nous vous recommandons de respecter encore les gestes barrière.

Retrouver les dernières actualités
du Théâtre du Châtelet !

Newsletter

S'inscrire à notre
Newsletter

Inscription indisponible... Réessayez plus tard.

Votre navigateur est obsolète

Pour une expérience optimale,
gardez votre navigateur à jour.